Passer aux informations produits
1 de 1

En Chair et en Os

Sigmund Freud Déchiré - Romy Makdissi

Sigmund Freud Déchiré - Romy Makdissi

Prix habituel €300,00 EUR
Prix habituel Prix soldé €300,00 EUR
Vente Épuisé
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés à l'étape de paiement.
  • Planche anatomique unique manuscrite réalisée par Romy Makdissi -  @romzpencil
  • Version unique faite à la main
  • Format A3
  • Planche anatomique sur papier 300g
Afficher tous les détails

Collapsible content

Planche anatomique du chien

L'anatomie du chien passe dans un premier temps par son ostéologie. Dans l'illustration de l'ostéologie du chien par En Chair et en Os, l'idée est de représenter de manière claire la morphologie osseuse du chien, de type grand (le modèle pris est un berger allemand adulte). Cette planche est un cadeau parfait pour les étudiants vétérinaires, ostéopathie animale, ou tout milieu s'intéressant à l'anatomie du chien. La planche anatomique de l'ostéologie du chien sera accompagnée d'une planche des muscles, mais aussi des viscères et du système nerveux du chien. La collection pourra décorer un cabinet vétérinaire, une chambre étudiante et tout endroit accueillant nos amis à quatre pattes.

Illustration squelette du chien

La tête du chien

Les os du crâne du chien

L'anatomie du crâne osseux du chien est composée d'environ 50 os, en fonction de la race et de la taille et diffère des os du crâne de l'homme. D'avant en arrière et de haut en bas, sur une vue latérale, nous pouvons retrouver, en pratique, l'incisif, le nasal, le frontal, le maxillaire, le pariétal, l'os ptérygoïde, la mandibule, le temporal et enfin l'occipital.

D'autres parties du crâne, situées à l'intérieur, existent. En effet, l'ethmoïdal, l'os lacrymal, le présphénoïde, le palatin, le basi et l'alisphénoïde et l'anneau tympanique.

En fonction de la race du chien , la forme du crâne va changer, comparer un chihuahua à un leonberg et vous pouvez imaginer le nombre de différences pour une même espèce animale.

Anatomie du crâne osseux du chien

Appareil hyoïdien canin

Encore nommé os hyoïde, l'appareil hyoïdien est formé d'un ensemble d'os avec des propriétés fibro-cartilagineuses attachés aux os temporaux et appendu à la base du crâne entre les branches des deux mandibules. Cet ensemble soutient la langue, le pharynx et le larynx.

L'appareil hyoïdien du chien varie beaucoup de l'os hyoïde humain. En effet, il est composé généralement de 9 os, le stylohyoïdien, l'épihyoïdien, le thyrohyoïdien aussi appelé la grande corne, le basihyoïdien qui est le corps et enfin l'os cératohyoïdien qui est la petite corne.

 

Le tronc du chien

Les cervicales du chien

Les vertèbres cervicales du chien sont au nombre de sept chez les mammifères (sauf quelques exceptions très rares) et constituent la base osseuse du cou contrairement aux cervicales de l'homme.

Le rachis cervical du chien forme avec la tête un système d'équilibre en balancier. Il est adapté à chaque type de locomotion de chaque race de chien. Les vertèbres cervicales sont au contraire grêles et très courtes chez l'homme, dont la tête repose sur leur empilement et plus fort et large chez le chien.

Le corps des vertèbres cervicales canine a une crête ventrale bien marquée, qui augmente de hauteur caudalement, où elle se termine par un tubercule. Cette crête n'apparait pas ni sur la première ni sur la dernière.

L'atlas et l'axis possèdent une anatomie particulière qui demande une étude plus approfondie traitée ici.

Anatomie vertèbre cervicales du chien

Les thoraciques du chien

Le chien possède 13 vertèbres thoraciques, aussi appelées vertèbres dorsales, contrairement à l'homme qui compte 12 vertèbres thoracique. Elles forment l'axe de la paroi dorsale du thorax et sont caractérisées par leurs articulations avec les côtes. À chacune d'elles correspond une paire de côtes, chacune s'articulant par son tubercule avec le processus transverse de la vertèbre de même rang.

Les corps des vertèbres du chien s'élargissent de façon progressive et généralement de basse intensité des premières aux dernières thoraciques. L'anatomie du chien fait que les premières thoraciques sont encore larges et le calibre décroît dans les premiers étages et augmenter à nouveau.

Anatomie des vertèbres thoraciques du chien

Les lombaires du chien

Les vertèbres lombaires du chien forment, entre les vertèbres thoraciques et le sacrum, la base de la région du rein. Elles sont remarquables par la taille importante du volume de leur corps et le développement de leurs processus transverses qui est imposant. Leur nombre est de sept chez le chien, contrairement à l'homme qui possède 5 vertèbres lombaires.

 

Le sacrum du chien

Base de la région du bassin, l'os sacrum est une pièce impaire qui résulte de la fusion des vertèbres sacrales. Articulé à l'avant à la septième vertèbre lombaire et à l'arrière à la première coccygienne, il s'unit latéralement aux os coxaux, avec lesquels il constitue le bassin ou pelvis. Le bassin humain est différent du bassin du chien.

L'os sacrum du chien est formé de trois vertèbres soudées précocement. Contre le sacrum humain comportant la fusion de cinq vertèbres sacrées.

La queue du chien

Les vertèbres coccygiennes du chien constituent la base de l'ostéologie de la queue. Elles ont pour équivalent chez l'homme l'os coccyx. Leur nombre est très variable, même à l'intérieur d'une même espèce, en fonction des races (certains chiens n'ont qu'une très petite queue comme chez les chats). À l'exception des premières, elles sont incomplètes et les dernières sont réduites à leur corps.

Anatomie de la queue du chien

Le membre supérieur du chien

L'épaule du chien

Chez les mammifères domestiques, le membre thoracique ne se détache de manière claire du tronc qu'à partir du coude, voire plus bas à la partie proximale de l'avant-bras. L'épaule et le bras sont accolés contre la paroi latérale du thorax en recouvrant les six premières côtes. Contrairement au membre supérieur de l'homme.

L'épaule est formée en majeure partie par la scapula, anciennement omoplate, et forme la région scapulaire avec l'humérus. Elle est mal délimitée chez le chien. Elle se raccorde au cou par la région préscapulaire, tandis que son bord inférieur se confond avec le bras et se continue dorsalement, elle se continue par le garrot. La pointe de l'épaule, et formée par l'omoplate, et en arrière d’elle vient formée par une faible dépression, dite défaut de l'épaule.

Anatomie du squelette du bras du chien

Le bras et le coude du chien

L'anatomie du bras du chien est beaucoup plus courte en proportion que chez l'homme. Il fait suite au bord caudal de l'épaule et à la pointe de l'épaule pour se continuer par le coude. Vous pouvez le comparer à l'anatomie du membre supérieur de l'homme.

Le coude formé par l'humérus et l'ulna unit le bras à l'avant-bras. Il montre en avant un sillon de flexion, le pli du coudeet en arrière , un fort relief correspondant à la saillie osseuse de l'olécrâne : la pointe du coude formée par l'ulna.

L'avant bras, et la main du chien

L'anatomie de l'avant-bras du chien constitue la région antébrachiale. Sa face médiale comporte le radius. La face latérale, elle est formée par l'ulna. Vous trouverez une différence avec la planche anatomique des fléchisseurs de la main de l'homme et le poster anatomique des extenseurs de la main de l'homme.

La main fait suite à l'avant-bras et forme la partie distale du membre thoracique. On y retrouve trois étages principaux : le carpe, le métacarpe et les doigts, qui comportent en principe trois phalanges.

Le carpe forme la région du poignet, qui est suivie par les métacarpes et enfin la région métacarpo-phalengienne.

Le membre inférieur du chien

Le bassin et la cuisse du chien

L'anatomie du chien décrit aussi son bassin. Il est composé du sacrum, des iliaques et des fémurs. Les membres pelviens ont pour fonction de porter le corps et de le propulser. Il est solidement articulé à la colonne vertébrale. Il n'est que très peu comparable à la planche anatomique du membre inférieur de l'homme.

Le squelette de la cuisse du chien comporte le fémur. Ce dernier est un os long, asymétrique et pair. Il est articulé par son extrémité proximale à l'acétabulum de l'os coxal et par sa partie distale aux os de la jambe. Presque vertical chez l'homme en station normale, il est oblique chez les chiens.

La jambe et le pied du chien

Le squelette de la jambe du chien est homologue de celui de l'avant-bras. Comme celui-ci, il est constitué par deux os, un médial qui est le tibia et l'autre latéral, nommé fibula, anciennement péroné . À ces deux os s'ajoute la rotule, qui complète l'articulation fémoro-tibiale et qui joue à la jambe un rôle comparable à celui de l'olécrâne pour l'avant-bras. Il est très différent de la planche anatomique du pied de l'homme.

Le pied du chien est l'autopode du membre pelvien. Son squelette comprend trois parties, homologues de celles de la main : le tarse qui est formé de deux rangées d'os courts, les métatarses, les os longs placés parallèlement les uns aux autres et enfin les doigts ou orteils, placés dans le prolongement des os métatarsiens et constitués chacun en principe de trois phalanges.

Anatomie squelette jambe du chien