Quelle est l'anatomie de la femme enceinte ? – En Chair et en Os

🌳 Impressions en France certifiées ImprimVert 🇫🇷

La femme enceinte

L'utérus de la femme enceinte

Quelle est l'anatomie de l'utérus de la femme enceinte ?

Comme représenté sur la planche anatomique de la femme enceinte l'utérus est postérieur au le vagin. L'utérus, avant d'être gravide, est un muscle lisse, creux et sans activité. L'utérus, contrairement aux ovaires, est sous le péritoine, et ce peu importe le stade et les mois de grossesse. Il est situé dans la cavité pelvienne, entre les deux os iliaques. Le bassin de la femme est plus large que le bassin de l'homme, ce qui lui permet de mieux appréhender l'accouchement.

anatomie de l'utérus En Chair et en Os

Quelles sont les modifications chez la femme enceinte ?

L'utérus non gravide, qui n'est pas dans l'attente d'un bébé, est porté vers l'avant. Lors de la grossesse de la future mère, le petit bassin comportant le fœtus, futur bébé, le placenta, le cordon ombilical et le liquide amniotique, va grossir et subir des modifications de son corps et de son col au cours des mois de grossesses.

Il va passer de quelques cm, à, en moyenne, 32 cm au-dessus du pubis de la future mère. Il va grandir tout au long des trimestres de grossesses, prenant de plus en plus de place au sein de l'abdomen.

Variation de la taille de l'utérus

L'illustration de l'anatomie de la femme enceinte.

L'illustration de l'anatomie de la femme enceinte a été réalisée afin de décorer les cabinets médicaux et paramédicaux. Tel que les cabinets de gynécologues, sages-femmes, les cabinets de kinésithérapies, d'ostéopathies et toutes les professions de la santé et du mouvement accompagnant les femmes enceintes pendant leurs mois de grossesses pour mieux accueillir le futur bébé. Cette planche anatomique de la femme enceinte sera parfaite pour montrer comment sont leurs corps de l'intérieur et ainsi mieux comprendre et expliquer le changement de leurs physiologies.

L'objectif de l'illustration anatomique de la femme enceinte est de montrer en détail son anatomie afin d'amener un visuel ludique, engageant et instructif pour les patients, mais aussi pour les élèves en santé, de l'ifsi, sage-femme, ostéopathe, kinésithérapeute et tout autre métier s'intéressant à la santé.

Décoration femme enceinte

Les organes

Les organes du petit bassin subissent des modifications.

L'utérus de la femme est entouré d'organes. À l'avant se trouve la vessie. À l'arrière se trouve le rectum. Pendant la grossesse, la modification du corps et du col de l'utérus va entraîner des contraintes sur le corps, pour lesquelles nous reviendrons. Ces modifications peuvent être à l'origine de gènes connus pendants la grossesse, pouvant expliquer l'augmentation des mictions nocturnes. Cela peut être à l'origine d'une hyper pression sur la vessie, ainsi que sur les attaches des organes avoisinants. Ainsi des tractions des attaches de la vessie et de l'utérus peuvent se répercuter sur la cinétique du rachis lombo-pelvien, pouvant sans expliquer les lombalgies connues lors de la grossesse.

Les intestins pendant la grossesse avant la naissance du bébé

Lors du premier trimestre, l'utérus gravide, le fœtus et le placenta n'étant pas encore très développés, l'impact exercé sur les autres organes n'est pas encore important. Lors du second trimestre, l'utérus, au-dessus du vagin, va se développer et pousser les intestins en arrière. Lors de 3e trimestre, comme montrer sur l'illustration, l'utérus prend la globalité de l'espace avant la naissance. La pression exercée sur les intestins par le bébé peut légèrement perturber leurs bonnes physiologies. En effet, des constipations, des reflux gastro-œsophagiens par hyperpression sur le sphincter inférieur de l'œsophage.

Le fœtus

Le fœtus dans l'utérus pendant la grossesse

Comme nous le voyons sur l'illustration de la grossesse, avant l'accouchement et la naissance du bébé, l'anatomie et la physiologie de l'utérus changent. En effet, la formation et le développement du placenta sont importants, celui-ci est vérifié pendant les examens médicaux. C'est la fin du cycle ovarien. La croissance du fœtus est permise par le cordon ombilical, dédiée à sa croissance.

L'anatomie du placenta lui permet son bon fonctionnement d'organe nourricier du bébé. En effet, sa structure permet de filtrer les éléments importants à la bonne nutrition du fœtus tout au long de la grossesse. Le futur enfant va se développer en fonction de l'alimentation de la mère pendant les trois trimestres.

L'illustration médicale au service de l'éducation des patients et des élèves

Grâce au dessin et notamment des planches anatomiques, nous pouvons apporter un visuel plus clair pour l'ensemble des personnes concernées par cette illustration. Lorsque qu'un patient peut visualiser son corps, comme par exemple sur la planche anatomique faite par En Chair et en Os, la visibilité des organes pelviens, du vagin, de la vessie, du rectum, du sacrum, des vertèbres lombaires, mais aussi et surtout du bébé dans le ventre de sa future maman.

La grossesse

La durée de la grossesse

La grossesse humaine est un événement qui dure en moyenne 9 mois, 39 semaines ou bien 41 semaines d'aménorrhée, c'est-à-dire 266 jours après la conception, 280 jours à partir du premier jour de règles (pour un cycle régulier de 28 jours.. Contrairement à d'autres mammifères, où la grossesse peut être bien plus longue. Ce qui explique le manque de maturité du bébé à sa naissance.

Le temps de grossesse peut se compter en semaines aménorrhées, qui correspond à l'absence de règles. La semaine d'aménorrhée commence à partir du premier jour des dernières règles. Cette aménorrhée est gravidique puisqu'elle est due à la grossesse. Au contraire de la semaine de grossesse qui elle commence à la date supposée de la fécondation.

Ce calcule est plus précis puisqu'il se base sur des événements physiologiques. Elle correspond en général à 2 semaines supplémentaires à celles de grossesse.

La santé pendant la grossesse

Différents éléments de la santé sont modifiés et peuvent être perturbés pendant la grosse de la femme.

Le système cardio-vasculaire, en effet le débit cardiaque va augmenter, pour les besoins de l'utérus et du placenta. Le débit sanguin utéroplacentaire correspond à 20% du sang total. Le nombre de battement moyens passe de 70 par minutes à 90 par minutes.

Le système sanguin va augmenter de manière proportionnelle au débit du cœur. le nombre de globules blancs aussi va augmenter et les besoins en fer pour pouvoir produire plus de globules rouges.

Le système urinaire va être touché, en effet la fonction des reins varie en même temps que celle du cœur et le taux de filtration va être lui aussi augmenté. Le changement de posture va mettre en contrainte les lombaires et ainsi le glissement des reins.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés